Vamos a Costa Rica – Jour 2

On se lève tôt ce matin. Il faudra s’y faire car ce sera le lot de la plupart de nos journées ici. Le soleil se couche vers 18h et se lève vers 4h30, nous suivons donc globalement son rythme. Après une petite collation dans le lodge nous partons observer le quetzal. Le quetzal est un oiseau emblématique du Costa Rica qui mange de petits avocats très particuliers. Le lodge mène un programme associatif avec des familles locales : chaque famille observant le matin un ou des quetzal chez elle appelle le lodge et les touristes viennent les observer avec un guide local. Ils reçoivent une contrepartie financière. Cela les encourage à conserver et même à planter ces avocatiers qui attirent le quetzal.
Nous avons de la chance : nous n’attendons presque pas pour voir un quetzal  dans un arbre, bien dégagé. Nous restons, prenons quelques photos puis repartons au lodge pour le petit déjeuner.

20160816_071948.jpg
14 km à pied nous attendent ensuite. On est en altitude, les chemins montent et descendent en permanence. J’ai des difficultés à respirer dans les montées. Pendant le pique nique je ne mange presque rien, pas faim. Je ne bois pas assez mais je me contente d’avancer. On arrive enfin, le minibus nous rejoint.
Notre guide nous propose de s’arrêter à une coopérative de café – nommée par le Lonely Planet comme l’un des dix lieux où prendre un café dans le monde.

20160816_143527.jpg
Je passe ma commande. Pendant que la dame prépare ma boisson, je commence à avoir la tête qui tourne. Je ne vois pas très bien j’ai comme des tâches noires devant les yeux.
Mes camarades remarquent que je suis blanche, je m’assois. La dame à la caisse voit que je me sens mal et me prépare une boisson sucrée. Avec les boissons je récupère un peu mais je me sens toujours fatiguée.
Quand on arrive à notre logement pour la nuit, je prépare mon sac pour le trek qui débute le lendemain puis je fais une sieste.
Ça va mieux mais je m’interroge beaucoup sur mes capacités à faire le trek. Notre guide a dit qu’il lui arrive par sécurité d’interdire le trek à certaines personnes qui n’en sont pas capables. Ici s’il faut organiser une évacuation, c’est à dos d’homme. Pas d’hélicoptère en cas de besoin.
On part dans le centre-ville, notre compagnon sans valise achète quelques vêtements de rechange puis nous allons dans un bar local. La plupart boivent des bières, je tourne au jus de fruits. Plus d’alcool pour moi,  je veux avoir toutes mes chances de réussir le trek.

On rentre au logement où l’on mange. Je vais me coucher avant les autres, je veux être en forme pour demain.

Publicités

Une réflexion sur “Vamos a Costa Rica – Jour 2

Un p'tit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s