Vamos a Costa Rica – Jour 1

Après un délicieux petit déjeuner complet, nous prenons le bus et partons vers le parc national du volcan Irazú.

20160815_100038
La brume est au rendez-vous.

20160815_101115

Nous partons ensuite vers l’ancienne capitale du Costa Rica, Cartago. On se promène dans la ville, on voit une basilique.

20160815_133742

Puis nous mangeons dans une tortillería qui nous donne un premier aperçu des repas typiques du pays : riz et haricots, bananes plantain, viande et jus de fruits. Dans ce restaurant le riz, la viande, les bananes sont servies dans des tortillas de maïs faites maison.

20160815_123327Après manger nous reprenons le bus pour continuer notre périple. On s’arrête dans un supermarché pour acheter l’apéro du soir : rhum, citrons verts, sucre de canne pour la boisson, chips de banane plantain, de manioc et grains de maïs au citron pour grignoter. La monnaie costaricienne est le colon ; pour les équivalences 1000 colons sont à peu près 2 dollars américains. On peut généralement payer en dollars dans les supermarchés et certaines boutiques.

Nous arrivons dans notre lodge pour la nuit, el Paraíso del Quetzal. Après avoir déposé nos affaires, on part en balade dans la jungle pour avoir un premier aperçu des paysages. L’environnement est magnifique.

En rentrant nous allons observer les colibris sur la terrasse de la maison principale, puis prendre l’apéro devant le feu de bois. Le guide nous présente le programme du lendemain puis on dîne : petite soupe de courge en entrée suivie de truite saumonée pêchée dans la propriété avec des légumes et de la purée. En dessert on nous propose des fraises au sirop très sucrées.

On part se coucher, une grosse journée nous attend demain !

Publicités

Que voir, que faire en Cantabrie ?

Hola chic@s !

Pour compléter ma série d’articles « Spécial Vacances » à Santander, je pense qu’il est sympa de faire un petit point sur les visites à faire aux alentours de la ville. J’ai déjà écrit des articles sur la plupart de mes visites dans le coin, voici donc quelques liens 🙂

  • Liencres : pour marcher, admirer la mer et les falaises, se baigner et se ressourcer. Partie 1, Partie 2 et Partie 3.
  • Santillana del Mar : pour manger des quesadas et se promener dans un superbe village. Par ici !
  • Comillas : pour admirer (de loin) la jolie faculté, et l’église. Par là !
  • Picos de Europea : pour des randos, un paysage magnifique et un super funiculaire géant. Click ici !

Enfin, si vraiment tu veux aller un peu plus loin, tu peux te rendre dans le Pays basque. A Bilbao (ici pour ma visite de là ville, pour celle du Guggenheim), à Vitoria ou à San Sebastian (que je n’ai pas visité par manque de temps) par exemple.

20160410_183823.jpg
A Santillana del Mar

Que voir, que faire à Santander ?

Hola chic@s,

Toujours dans ma série sur Santander, voici quelques idées de choses à voir dans la ville.

A Santander, il faut évidemment passer sous le porche del Banco Santander qui est magnifique. Prendre le funiculaire Calle Rio de la Pila, boire un verre dans cette rue bondée le vendredi soir et possédant de nombreux bars. Aller danser au Paradise.

Se promener le dimanche le long du Puerto Chico, embarquer pour une balade au coeur de la baie. Passer devant le palais des Festivals, longer la mer jusqu’à la plage. Continuer jusqu’à la péninsule de la Magdalena, avec son palais, ses jeux pour enfants, ses bateaux et son mini-zoo.

DSCN1870.JPG

De l’autre côté de la ville, derrière l’université, chiller dans le Parque de las Llamas, admirer le palais des sports. Un peu plus loin, traverser le parc de las Mataleñas pour se retrouver sur les falaises, marcher jusqu’au phare. Se baigner sur le chemin en descendant vers la plage.

d.jpg

DSCN1792.JPG
T’as vu la vue ?

D’ailleurs, très proche du parc de las Mataleñas se trouve un golf, à tester si tu es amateur/trice !

Où manger à Santander – Le salé

Pour ce deuxième article des trucs à faire/voir/manger/boire à Santander, je vous propose de commencer par de la nourriture espagnole, por supuesto.

Pour des fruits de mer : La Radio

Recommandée par mon cousin qui l’a découvert pendant son Erasmus, le restaurant La Radio est surtout réputé pour ses fruits de mer : rabas et mejillones (moules). Effectivement, je crois que j’y ai mangé les meilleures rabas de mon séjour.

Pour un repas gastronomique et des fromages locaux : La Bodega del Riojano

J’y ai emmené ma mère en avril, puis mon père avant mon retour. C’est un resto gastronomique réputé à Santander (toujours bien moins cher qu’en France). J’aime particulièrement leur dégustation de fromages cantabriques à partager pour l’entrée et leur tarte au citron revisitée.

www.bodegadelriojano.com

20160617_160330(0).jpg

Pour ses tortillas : La Cervecería Cruz Blanca

Pour ce bar-restaurant je n’ai pas de photos. Plusieurs amis espagnols m’y ont amené pour une bière et une tortilla de patatas, elles sont vraiment très bonnes.

http://cruzblancasantander.com/

Pour sortir avec ses potes fauchés : 100 Montaditos

La chose intéressante dans ce fast-food, c’est surtout le prix : 1€ le montadito (mini-sandwich) les mercredis et dimanches. Prévoir entre 3 et 5 par personne selon la faim. Je ne les trouve pas mauvais, mais j’ai déjà eu des retours assez douteux sur l’hygiène.

Pour boire des bières et grignoter à l’arrache : La Sureña

On est sur un fast-food de la même gamme des Montaditos, mais on se concentre plutôt sur la bière. Le principe est simple, tu achètes des seaux de bouteille de bière (format petit, un seau « de base » convient pour deux personnes sans les saoûler). Si tu veux tu rajoutes des raciones (à peu près la même qualité que les Montaditos).

Pour un burger ou un p’tit déj’ : Solo Masamadre

J’aime bien ce resto assez cosy, qui propose (comme tous les restos) des pinchos. Mais aussi de très bons burgers, des pâtes à la carbonara. Petit plus sympa, on peut emporter leurs burgers.

Leur page Facebook

Pour quand t’as la flemme de te déplacer : JustEat

JustEat est le AlloResto espagnol. Je l’ai utilisé quelques fois, et bien que n’ayant pas de photos j’ai mes 3 favoris :

  • Le Taj Mahal Santander : Comme son nom l’indique, on y mange délicieusement indien.
  • La Pizzeria Vittorio : Réputée comme l’une des meilleures pizzerias de la ville !
  • Agave Azul : Restaurant Mexicain. J’ai pris (deux fois…) le menu dégustation. Dedans s’y trouvent notamment des nachos maison super bons et copieux, ainsi que plusieurs spécialités mexicaines (type tortillas) dont je ne connais pas le nom.

Où manger à Santander – Le sucré

Hola chic@s !

Suite une demande par message, voici le premier article d’une (je l’espère) série synthétisant ce que l’on peut faire, ou voir, à Santander. Je crois que vous commencez à me connaître, je suis amoureuse de la nourriture, donc voilà quelques adresses ! Je n’ai pas forcément de photos de tout, mais c’était en délicieux 😉

Pour manger une glace

Regma

Avec une carte d’une vingtaine de parfums artisanaux et quelques boutiques dispersées dans la ville, Regma propose cornets et pots de glace. Attention, dans le Regma que j’ai testé (et ceux que j’ai vus), on ne peut pas s’asseoir et on emporte donc la glace avec nous. C’est super bon, c’est géant, et ça coule sur les doigts !

http://www.regma.es/

Regma.jpg

Pour le goûter

Valor, la chocolaterie

Valor, en plus d’être une marque cantabrique de chocolat, propose toutes sortes de boissons à base de chocolat et de café, chaudes ou froides. Il y en a pour tous les goûts. Leurs crêpes sont également bonnes. En revanche, bien que traditionnel, j’apprécie moins le chocolate con churros (bien plus épais et bourratif). Toutefois si vous n’avez jamais testé, prenez-en un à partager !

http://www.chocolateriasvalor.es/

Chocolate dinner #Yummy #apresleffortlereconfort #ClassDay 🍫😘

A post shared by Coraline (@coraleuse_go) on

Mochaccino at Valor 🍫 #Snacktime #Again #Yummy

A post shared by Coraline (@coraleuse_go) on

Santa & Co.

Je n’ai malheureusement pas de photos de chez Santa & Co. Pourtant, j’adore passer chez eux prendre un moccha à emporter, ils sont délicieux. Je me laisse facilement tenter quand je rentre du centre et dois remonter par le funiculaire – ils sont idéalement situés. Les gérants sont adorables, et les contenants super pratiques.

https://www.facebook.com/SantaCo-566850143392079/?fref=ts

La Gallofa

La Gallofa fait un peu de tout : boulangerie, pâtisserie, snacks pour le midi et cafés. J’adore leurs jus naturels, et leurs viennoiseries. Toutefois ils sont un peu chers à mon goût.

http://www.lagallofa.com/inicio

El café de mi madre @lagallofa ☕ #Desayuno #Breakfast #Barista

A post shared by Coraline (@coraleuse_go) on

Zaragoza #4 : La fin du voyage

[English below]

Hola chic@s !

Ca y est c’est la fin du weekend à Zaragoza. Avant de partir nous passons devant le Palais de la Aljaferia.

20160603_160850.jpg

Il est vraiment superbe mais nous n’avons malheureusement pas le temps de le visiter. Nous retournons vers le centre-ville.

On mange une glace, on récupère nos affaires et on retourne à Santander, des souvenirs plein la tête pour ce dernier voyage avant le retour en France.


Hola chic@s !

Here is the end of the Zaragoza weekend. Before we go we walk until the Aljaferia Palace.

20160603_160850.jpg

It’s really beautiful but unfortunately we don’t have the time to visit it. We go back to the center of the town.

We eat an ice cream, take back our luggage and go back to Santander, our head full of the memories of our last trip before going back to France.

Zaragoza #3 : El Parque del Agua, la Torre del Agua et l’Aquarium

[English below]

Hola chic@s !

Aujourd’hui voici la suite de nos aventures à Zaragoza, lors de notre deuxième et dernier jour là-bas. Nous avons commencé par prendre un bus pour nous rendre à la Torre del Agua, tour gigantesque en forme de goutte d’eau.

20160603_112103.jpg

Elle fait partie du Parque del Agua qui a été créé il y a quelques années pour une exposition internationale dans la ville. Il faut savoir qu’une grande partie du Parc est en zone inondable et que c’est pour cela que s’y trouve un parc et non des habitations ou des bureaux.

20160603_11335520160603_114837

Nous nous dirigeons tout d’abord vers l’aquarium de Zaragoza. Ce dernier est connu pour être le plus grand aquarium fluvial d’Europe. L’entrée est relativement chère (14€ le tarif adulte, 12 ou 13 le tarif étudiant, je ne me souviens plus) et le hall est désert. Les machines pour valider les tickets sont même poussées contre un mur. Nous entrons dans le parcours plongé dans le noir. Les aquariums sont vastes et présentent de grandes variétés de poissons. Nous pouvons même caresser des carpes Koï ! De plus, quelques amphibiens et reptiles s’y trouvent également, ce qui rend la visite encore plus intéressante. En revanche, je n’ai pas aimé ce qui entourait les aquariums : des décors vieux et abîmés, des câbles visibles, des écrans d’animation éteints… Je me demande comment se sentent les animaux, si l’intérieur de leur aquarium est bien adapté à leur mode de vie…

20160603_12143220160603_122508

Voilà, c’est tout pour l’épisode trois ! On se retrouve bientôt pour la fin de notre week-end à Zaragoza !


Hola chic@s !

Now here’s more of our adventures in Zaragoza, on our second and last day there. We started by taking a bus to go to the Torre del Agua, gigantic round-shaped drop of water.

20160603_112103.jpg

It’s part of the Parque del Agua which was created for an international exhibition in the city few years ago. You should know that a large part of the park is in a flood zone and that’s why it’s a park, not houses or offices.

20160603_11335520160603_114837

We go first to the aquarium of Zaragoza. It is known to be the largest river aquarium in Europe. Admission is relatively expensive (14 € adult rate, 12 or 13# the student rate, I don’t remember) and the hall is deserted. Machines to validate the tickets are even pushed against a wall. We enter the path plunged into darkness. Aquariums are large and have large varieties of fish. We can even caress Koi carps! In addition, some amphibians and reptiles are also there, which makes the visit even more interesting. But I did not like what was around the aquarium: the old and damaged decorations, visible cables, animation screens off … It makes me wonder about how the animals feel here !

20160603_12143220160603_122508

That is all for episode three! Stay tuned to know the end of our weekend in Zaragoza!

Zaragoza #2 : La Basilique Señora del Pilar

[English below]

Hola !

Par ici la suite du voyage ! Après avoir récupéré nos cartes de la ville ainsi que le ChocoPass de Zaragoza, nous nous dirigeons vers la Basilique Señora del Pilar.

20160602_172622(0)

La place del Pilar sur laquelle nous arrivons est magnifique, pleine d’espaces et entourée de beaux immeubles.

Nous rentrons dans la Basilique. S’y trouvent de magnifiques peintures de Goya, mais il est interdit de prendre des photos donc je n’en ai pas à vous montrer. Evidemment, s’agissant d’un lieu religieux, il est demandé à l’entrée de se vêtir décemment.

20160602_180306

Nous ressortons et nous dirigeons vers le fond de la place où se trouvent quelques jolies statues d’illustres inconnus.


Hola !

Let’s follow our adventure! After we took some maps of the City and the ChocoPass of Zaragoza, we walk until the Basilica Señora del Pilar.

20160602_172622(0)

La place del Pilar sur laquelle nous arrivons est magnifique, pleine d’espaces et entourée de beaux immeubles.

 

We enter inside of the Basilica. Beautiful Goya’s paint are located here, but it’s forbidden taking pictures so I don’t have any to show you. Of course, since it’s a religious place, it’s asked to be decently clothed.

20160602_180306

We go out the Basilica and walk towards the bottom of the place where some pretty statues are located.

.

Zaragoza #1 : Notre arrivée et l’office du Tourisme

[English below]

Hola chic@s !

Aujourd’hui on commence une série d’articles sur mon week-end à Zaragoza avec une amie anglaise. Par un beau matin gris à Santander, nous prenons le bus direction Zaragoza, à 5h30 (6h en pratique) de là. Le paysage est superbe, quand on rentre dans le cœur de l’Espagne on se croirait un peu au Far West : sec, aride, avec quelques bosquets. Bon, ce n’est peut-être pas le Far West, mais au moins l’idée que je m’en fais !

On arrive à la station de bus, on doit prendre un nouveau bus, local cette fois, pour se rendre à l’appartement AirBnb où nous avons réservé une chambre. C’est un peu compliqué de se diriger, car le même nom est porté par plusieurs arrêts consécutifs. Mais nous arrivons tout de même sous un soleil de plomb.

Le quartier est sympa avec l’auditorium, un stade, un petit centre commercial et une place où se trouvent quelques cafés. L’appartement un peu moins, mais il était vraiment pas cher. En revanche nous ne nous y sommes pas senties en sécurité pour X raisons et avons pour cela écourté notre séjour.

Une fois l’appartement récupéré, nous prenons le tram en direction de l’office du tourisme situé dans le Pilar (le pilier), Plaza del Pilar.

20160602_171238

Nous récupérons des cartes de la ville, admirons le mirador au sommet et achetons le ChocoPass de Zaragoza.

20160602_172556

Zaragoza possède une histoire forte avec le chocolat en Espagne et propose un ensemble de tickets donnant droits à des produits en lien avec le chocolat chez différents partenaires. Au vu de la qualité des produits et du prix payé, nous avons trouvé que c’était vraiment intéressant (même si nous n’avons pas utilisé tous les tickets du fait de notre retour anticipé) : 9€ pour 5 produits (plus une dégustation à 100 km de là que nous n’avons pas faite).

20160604_132137


Hola chic@s !

Today we begin a new article series about my weekend in Zaragoza with an English friend. By a beautiful grey morning in Santander, we take the bus to Zaragoza, to 5h30 from here (6h actually). The landscape is amazing, when we enter the Spain’s core we think we’re in the Far West: dry,

Aujourd’hui on commence une série d’articles sur mon week-end à Zaragoza avec une amie anglaise. Par un beau matin gris à Santander, nous prenons le bus direction Zaragoza, à 5h30 (6h en pratique) de là. Le paysage est superbe, quand on rentre dans le cœur de l’Espagne on se croirait un peu au Wild West : sec, arid, with some groves. Well, it is perhaps not the Wild West, but at least the idea that I have!

We arrive at the bus station, where we must take a new bus, local this time to get to the apartment Airbnb where we booked a room. It’s a bit complicated to find the good stop, because the same name is carried by several consecutive stops. But we finally arrive under a blazing sun.

It’s a nice neighborhood with an auditorium, a stadium, a small shopping center and a place where a few cafés are located. The apartment is a little less nice, but it was really cheap. However we didn’t feel safe for X reasons and have for this shortened our stay.

Once recovered the room, we take the tramway to the tourist office located in the Pilar (pillar), Plaza del Pilar.

20160602_171238

We collect maps of the city, admire the point of view at the top and buy the ChocoPass of Zaragoza.

20160602_172556

Zaragoza has a strong history with chocolate in Spain and provides a set of tickets giving rights to products related to chocolate with different partners. Given the quality of products and the price paid, we had thought it was really interesting (although we did not use all the tickets because of our early return): 9 € for 5 products (more a tasting session 100 km from here that we have not done).

20160604_132137

Promenade dominicale

[English below]

J’adore marcher. Ici je fais tout à pied. Alors quand j’ai l’occasion, je vais me promener, seule ou avec des amis. Dimanche dernier je suis retournée à la péninsule de la Magdalena. Je suis aussi allée à la plage de la Muñeca et à la Virgen del Mar.


I love walking. Here I go everywhere by foot. So when I have an opportunity, I go for a walk, alone or with some friends. Last Sunday I went back to the Magdalena peninsula. I also went to the Muñeca beach and to the Virgen del Mar.