Cheesecake facile aux fraises et spéculoos

Au travail, une collègue a lancé un « Tous à table » : super initiative consistant à ramener à manger pour partager avec chacun un midi !

Plutôt que de cuisiner un plat salé, j’ai décidé de me lancer dans mon tout premier cheesecake !

cheesecake.jpg

Ingrédients

  • 500g de faisselle
  • 20cl de crème fraîche
  • 250g de spéculoos
  • 100g de beurre
  • 125g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 citron
  • 3 oeufs
  • Une quinzaine de fraises
  • 1 feuille de gélatine (ou de l’agar-agar)

Préparation

Préchauffer le four à 160°C. Faire fondre le beurre et émietter les spéculoos. Mélanger le tout et tasser la préparation au fond d’un moule à fond amovible. Enfourner pour dix minutes.

Mélanger la crème fraîche, la faisselle, le citron pressé, les oeufs battus et le sucre avec les grains de la gousse de vanille grattée au couteau. Verser dans le moule. Enfourner 40 à 50 minutes en surveillant le dessus.

Lorsque le cheesecake est refroidi, mixer les fraises. Faire ramollir une feuille de gélatine dans un peu d’eau froide. Réchauffer le coulis de fraise et y ajouter la gélatine. Bien mélanger, laisser refroidir et verser sur le cheesecake.

Laisser reposer quelques heures au frais avant de servir.

[Paris] Hanoï Cà Phê, ma cantine vietnamienne

Ce midi, comme une envie de bo-bûns nous travaille, mes collègues et moi. Et puis vendredi, c’est « le jour du resto », donc on cherche une bonne adresse dans le quartier !

Ni une ni deux, nous nous rendons à l’Hanoï Cà Phê, une superbe cantine vietnamienne. Pour les beaux jours, avec un peu de chance vous aurez de la place en terrasse. Si toutefois ce n’est pas le cas, rassurez-vous, l’intérieur est vraiment magnifique ! La décoration, au rez-de-chaussée comme dans la salle du sous-sol, est particulièrement recherchée et invite au voyage…

ha noi 3

D’ailleurs, en parlant de voyage, pourquoi ne pas commencer par un cocktail (sans alcool) dépaysant aux bulles de fruits, comme dans les Bubble Teas ? Les cocktails (aussi avec alcool) sont originaux, et même s’il n’est que midi 30, on peut se faire plaisir de temps en temps 😉

ha noi

Pour poursuivre notre épopée, continuons sur un bun ! La maison en propose toutes sortes : à la viande, au saumon… et les assiettes sont plus appétissantes les unes que les autres, mes collègues et moi nous sommes régalés !

ha noi2

Hanoï Cà Phê (informations issues de leur site internet)
30 Boulevard des Italiens
75009 Paris

Métro L7 Opéra
Métro L9  Richelieu – Drouot

[Paris] Ma soirée ramen à Ippudo

Ha la la, les bonnes adresses parisiennes, il y en a tellement et autant de bons moments passés entre copains.

Chez Ippudo, nous avons été accueillis comme des rois, alors que le restaurant était tout proche de fermer ses portes pour la nuit. Bien installés sur les banquettes, nous avons pu choisir nos ramen : la recette (en particulier la viande concernée), et la cuisson des pâtes à la japonaise (du plus croquant au plus fondant).

ippudo

Les plats arrivent assez vite, et même s’il peut être difficile d’identifier quel plat appartient à qui, chaque bol est délicieux pour les papilles comme pour les yeux.

J’ai dégusté mon bol jusqu’à la dernière goutte de bouillon, et il ne fait aucun doute que je reviendrai à Ippudo.

ippudo2

Ippudo Louvre (Coordonnées issues de leur site internet)

74-76 rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris
Tel: 01 42 86 09 85
M4 – Étienne Marcel, Les Halles
M1 – 4 – 7 – 11 – 14 Châtelet- Les Halles

P’tits scones aux pépites de chocolat

Les scones sont des gâteaux très faciles (bien plus que ce que je pensais) à réaliser. Qui plus est, on peut mettre ce qu’on veut dedans. J’ai testé avec des pépites de chocolat, et avec du muesli. Pour une version salée, on diminue la quantité de sucre pour ajouter du bacon, des légumes ou du fromage. Perfect for a tea time !

Mon petit tip’s, c’est de les faire le jour même (c’est assez rapide). Sans quoi les scones perdent un peu de leur moelleux.

scones.jpg

Ingrédients

  • 200g de farine
  • 1s de levure
  • 50g de beurre
  • 10cl de lait
  • 2cs de sucre en poudre
  • 100g de ce que tu veux pour parfumer le scone 🙂

Préparation

Couper le beurre en petits morceaux. Le malaxer du bout des doigts dans un saladier avec la farine et la levure. Quand la consistance obtenue est sablonneuse, creuser un puits et verser le lait.

Mélanger à la main. Ajouter le sucre et les ingrédients bonus, mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.

Préchauffer le four à 210°C. Fariner le plan de travail. Étaler la pâte sur 2cm d’épaisseur. A l’aide d’un verre ou d’une tasse, découper les scones. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfourner 15 à 20 minutes en surveillant, le dessus doit être bien doré.

Coquilletto à ma façon, une lunchbox qui déchire !

Ca y est, j’ai changé de lieu principal de travail. J’ai la chance de disposer dans ces nouveaux locaux d’une belle cuisine hyper lumineuse dans laquelle je prends plaisir à réchauffer mes lunch boxes les midis avec les collègues. L’une des premières recettes que j’ai préparé pour ces midis est un coquilletto / one-pot-pasta au porc, aux tomates et au persil frais. Un délice !

coquilletto

Ingrédients

  • 2 escalopes de porc
  • 2 tomates
  • Quelques brins de persil
  • 20cl de vin blanc
  • Un bouillon-cube
  • 2 oignons
  • Des pâtes (pour 2 personnes)

coquilletto2

Préparation

Faire dorer les oignons émincés dans un filet d’huile d’olive dans une casserole. Couper le porc en lanières et les tomates en cubes grossiers. Hacher le persil.

Ajouter le porc et les tomates dans la casserole, faire revenir. Verser les pâtes, arroser du vin blanc, et ajouter un bouillon-cube. Mélanger très régulièrement pour que les pâtes n’accrochent pas à la casserole.

Si nécessaire (selon votre dose de pâtes), ajouter un peu d’eau si le coquilletto devient trop sec pour que les pâtes continuent leur cuisson.

Servir avec du parmesan, éventuellement un filet de crème fraîche.

Petits pains briochés façon Ferrero Rocher

Lorsqu’il s’agit de cuisiner pour des personnes de mon entourage j’aime me lancer des petits défis. C’est le cas avec ces mini-brioches que j’ai revisitées ! Elles sont assez simples à réaliser mais j’ai dû modifier les proportions de la recette que j’avais car la pâte était bien trop collante.

Pour faire un peu dans l’originalité, j’ai parfumé mes brioches au chocolat et aux noisettes, un peu comme un Ferrero Rocher !

20170305_173728

Ingrédients

  • 700g de farine
  • 5cs de cacao
  • 2cs de poudre de noisettes + 50g pour le croquant de noisettes
  • 100g de sucre + 100g pour le croquant de noisettes
  • 1 gousse de vanille
  • 150g de beurre mou
  • 2 oeufs + 1 oeuf pour la dorure
  • 15cl de lait de noisette
  • 1s de levure de boulanger
  • 1 pincée de sel
  • 60g de chocolat noir
  • Un peu de crème fraîche

20170305_173756

Préparation

Délayer la levure dans 5cl de lait tiède et y ajouter 2cs de farine. Mélanger et laisser gonfler.

Verser le reste de la farine dans un saladier et y creuser un puits. Ajouter le lait, le sucre, le sel, le cacao, la poudre de noisettes et les graines de la gousse de vanille. Pétrir la pâte puis y incorporer le beurre coupé en dés.

Lorsque la pâte n’est plus collante, incorporer le levain et laisser reposer jusqu’à doublement du volume. Pendant ce temps, réaliser un caramel avec le sucre et un peu de beurre. Ajouter la poudre de noisettes, mélanger puis étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser refroidir. Découper ensuite des morceaux grossiers et en mixer quelques-uns pour obtenir une sorte de pralin.

Lorsque la pâte a doublé de volume, la verser sur le plan de travail fariné. Préchauffer le four à 180°C. Pétrir la pâte et former des boules. Disposer les boules sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner les boules d’œuf battu et enfourner pour une quinzaine de minutes.

Faire fondre le chocolat avec un peu de crème fraîche. A la sortie du four des pains briochés, les badigeonner de chocolat. Lorsque le chocolat commence à figer, saupoudrer de croquant de noisettes.

P’tite bolo aux légumes

Lorsque décidément je ne sais pas quoi cuisiner pour manger des légumes, j’essaie de réaliser un plat complet mixant féculents, viandes et légumes. L’avantage de la bolognaise ? Elle est simplissime et tellement rapide à réaliser ! On peut la décliner de tellement de manières différentes. Ici avec des carottes et des courgettes, mais aussi avec des champignons, de l’aubergine… ou avec un peu de vin pour donner plus de goût !

Ingrédients

250g de viande hachée

1 brique de coulis de tomates

2 carottes

1 courgette

1 oignon

1 gousse d’ail

Bouillon-cube

Poivre, herbes de Provence…

20170301_200138.jpg

Préparation

Éplucher les carottes et les couper en petits dés. Faire de même avec l’oignon. Laver les courgettes et là encore les couper en petits dés.

Faire chauffer un filet d’huile dans une grande poêle. Faire revenir les légumes. Ajouter l’ail écrasé. Lorsque les légumes sont à peu près cuits, ajouter la viande hachée. Mélanger.

Cinq minutes plus tard, ajouter le coulis de tomates. Émietter un bouillon cube, assaisonner avec le poivre et les herbes, mélanger. Laisser réduire un peu la sauce et servir avec des pâtes.

Ce que j’ai ramené du Costa Rica

Hola chic@s,

Un petit article en vrac de ce que j’ai ramené du Costa Rica. Shame on me, j’ai rédigé cet article il y a des mois, et j’ai oublié de le publier… Mieux vaut tard que jamais ! Plutôt que d’acheter des souvenirs (enfin j’en ai ramené quand même), j’ai plutôt ramené des p’tits trucs à goûter que l’on ne connaît pas en France. Par « que l’on ne connaît pas », j’entends : pas français, donc costa ricains mais aussi américains car le pays possède une forte influence américaine.

Le café costa ricain

Le café est l’une des plus grandes spécialités du Costa Rica. J’ai eu l’occasion d’en acheter au tout début du séjour (le jour 2 même, précisément). Le café costa ricain est préparé avec de l’eau versée sur le café dans un petit sac de coton. Il est très clair et paraît très léger mais cela est en contradiction avec sa teneur élevée en caféine.

20160909_171536.jpg

Les Nerds

nerds

Les Nerds sont des bonbons aux OGM (on ne rigole pas, c’est marqué dessus) très sucrés et acidulés. Ils sont parfumés à la fraise et au raisin, sont tous petits et peuvent astucieusement être mélangés ou séparés selon l’ouverture de la boîte. Evidemment ce n’est pas très bon pour la santé, mais c’est une découverte sympa !

Les Fruity Pebbles

fruity-pebbles

Mmmh, des céréales tout chimiques pour le petit déjeuner ! En fait, ils ont un goût d’orange tout doux. Je les ai goûtés avec mon petit frère qui a adoré, et le format est super pratique pour verser le lait directement sur les céréales !

Chips de manioc

20160815_180228.jpg

Ces chips de manioc faisaient déjà le bonheur de nos apéros durant le voyage, je n’ai pas pu m’empêcher d’en ramener en France pour partager à mes proches ! Trempés dans une sauce salsa, c’est un délice…

 

 

Velouté tout doux de panais à la saucisse

Hola chic@s,

Une recette, qui, avant le retour des beaux jours, va doucement vous réchauffer. J’ai choisi de cuisiner des panais, légume que je ne connais pas encore beaucoup. Associés à une saucisse fumée au vin rouge, ce plat était vraiment délicieux !

20170205_203918.jpg

Ingrédients

3 panais

1 endive

1 patate

1 bouillon cube de légumes

1 saucisse fumée au vin rouge

Crème fraîche, thym

Préparation

Chauffer un filet d’huile à la poêle. Y faire revenir 8 minutes la saucisse coupée en rondelles.

Éplucher le panais et le couper en cubes. Faire de même avec la pomme de terre. Couper l’endive en rondelles.

Dans une casserole, verser l’ensemble des légumes. Recouvrir d’eau à hauteur. Émietter le bouillon cube et laisser mijoter 20 minutes après ébullition. Mixer finement en ajoutant de la crème fraîche selon le goût. Poivrer et assaisonner avec du thym.

Servir dans un bol en disposant les rondelles de saucisse sur le dessus.

Ce plat a beau être équilibré, on est presque sur de la comfort food ! C’est rapide et facile à faire en rentrant du travail après une longue et froide journée.

[Cadeau gourmand] Petites amandes caramélisées à la cannelle

Hola chic@s,

Voici une super recette de cadeau gourmand : facile, rapide, et bien évidemment… délicieuse !

Recette inspirée du blog « Radis rose », que vous pouvez retrouver ici.

a2

Ingrédients

250 g d’amandes

100 g de cassonade

2 cuillères à soupe de cannelle + 3 ou 4 pour l’enrobage final

10 g de beurre

a1

Préparation

Préchauffez le four à 120°C.

Faites tremper une dizaine de minutes les amandes dans de l’eau chaude. Cette étape permet au mélange de aspect caramélisé dans les prochaines étapes. Pour avoir testé avec et sans, c’est vraiment le secret de la recette !

Faites fondre le beurre dans un grand bol au micro-ondes. Ajoutez-y la cassonade et la cannelle, mélangez. Ajoutez les amandes, mélangez. Etalez le mélange sur une plaque allant au four et recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez 20 minutes. Laissez ensuite refroidir les amandes, si nécessaire décollez-les les unes des autres. Versez de la cannelle dans un bol ou une assiette et enrobez les amandes. C’est prêt, et c’est parfait pour accompagner une boisson chaude au goûter ou durant les longues soirées d’hiver !

a3